Conduire une moto ou une SSV est une chose, l’entretenir en est une autre

Ça y est ! Vous êtes « officiellement » un motocrosseur : vous avez les accessoires vestimentaires, la moto, les équipements techniques. Vous avez même une bande de copains férus de motocross avec lesquels vous vous partagez les conseils, les astuces, les recommandations, les nouvelles et actualités. Maintenant, il y a un point important à connaître : la vie d’un passionné de motocross ne se résume pas à s’entraîner à conduire sa moto et à faire des compétitions. Derrière, il y a tout un travail de logistique consistant à entretenir une moto. Cet entretien signifie vérification et éventuellement réparation. Cet entretien signifie aussi nettoyage de la moto et, plus en profondeur, de ses différentes pièces. Elle signifie enfin l’amélioration des performances de la moto. À l’exception du nettoyage, les deux « activités » signifient que vous aurez probablement besoin de pièces de rechange, mais aussi d’accessoires supplémentaires.

Choix des pièces

En motocross, la moto est comme votre petite amie de longue date. Il est important de la connaître très bien, dans les moindres détails, son histoire, ce qui l’agace ou la stimule. Plus vous connaissez votre moto, plus vous lui ferez accomplir des prouesses. Elle est votre meilleure amie, votre amante, votre femme. Elle est votre appui, votre soutien, votre auxiliaire. Pourquoi cette comparaison ? Tout simplement, parce que vous devez toujours faire et trouver ce qu’il y a de mieux pour elle. C’est en ayant connaissance de son « comportement », que vous pourriez anticiper sur les circuits. Mais c’est également ainsi que vous serez capable de prévenir les pannes et connaitre les limites de votre bécane. Pour lui offrir la meilleure des conditions, customisez-la avec des pièces et accessoires motocross adaptées à la façon dont elle réagit techniquement. Lorsque vous faites vos achats, le critère de choix n’est donc pas lié en priorité aux marques et à la réputation. Elle se base en premier lieu sur les besoins de votre moto. Voilà pourquoi il est indispensable de prendre son temps pour examiner la pièce et ensuite de la tester.

Des pièces adaptées

Malgré toute l’affection que vous portez à votre bécane, il est parfois utile d’opter pour des pièces fournies par la marque ou le constructeur. Lorsqu’une telle indication est stipulée sur le contrat d’achat ou la notice, il est mieux de se conformer à l’obligation. C’est pour votre sécurité d’une part, et, sans doute, il y a une question de garantie d’autre part. Mais il n’y a pas que la motocross qui est concernée par cette remarque. Le constat vaut également pour le quad et les SSV. Des pièces SSV Yamaha sont, par exemple, utiles pour tous les véhicules de cette gamme, qu’ils soient en loisirs ou en utilitaire. Parfois, lorsque vous serez suffisamment bon en mécanique motocross, vous pouvez faire des adaptations : utiliser des pièces SSV Yamaha sur un autre véhicule afin de doper ses performances. L’opération n’est pas sans risque, mais elle peut avoir des effets hautement bénéfiques lors des compétitions. Le quad, la motocross et la SSV, c’est toute une passion et tout un savoir-faire.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *