Dispositifs audio au volant, que dit la loi ?

Devoir se séparer de son téléphone est un véritable supplice pour nombre de Français. Or, téléphoner en conduisant, avec kit ou pas, multiplie par trois les risques d’accidents. C’est pourquoi la Loi du 1er juillet 2015 stipule que le port tout type de dispositif susceptible d’émettre un son (kit, oreillette et écouteur) est interdit au volant.

Une pratique qu’il faut éradiquer

Etre au volant avec un téléphone à la main ou un kit main libre accroché aux oreilles est devenue une pratique répandue actuellement. Même si celle-ci est fortement interdite par le code de la route, les conducteurs sont toujours nombreux à téléphoner au volant. Quelle en est la raison ? Selon une étude menée par le Ministère du transport, 51 % des conducteurs estiment que téléphoner au volant constitue une pratique dangereuse. Or, dans le rapport annuel du Ministère, la conduite avec un téléphone à la main serait responsable de 10% des accidents routiers et 30 % de la mauvaise exécution des tâches de conduites imposées par la loi.

Ce que dit la Loi

Selon la loi du 1er juillet 2015 portant nouvelle rédaction de l’article R.412-6-1, une personne arrêtée par les forces de l’ordre pour conduite avec un dispositif audio est passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 3 points du permis de conduire. Pour pouvoir récupérer ses points, le conducteur devra effectuer un stage de conduite. Pendant ce stage, il devra repasser l’examen du code de la route. Pour récupérer votre permis sans difficulté, réussissez votre examen en faisant un entrainement au code de la route sur des sites spécialisés comme code-de-la-route.com. Pour rappel, le retrait de point de permis de conduire est une contravention de quatrième classe. Sans le stage, la personne devra attendre au moins 6 mois avant de pouvoir récupérer son permis.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *