Permis moto : peut-on récupérer ses points de permis ?

À la suite d’une infraction au Code de la route commise par le motard, des points sont retirés de son permis de conduire. Une lettre l’informe alors de ce retrait de points. Si vous êtes victime de retrait de points, sachez qu’il existe différents moyens de récupérer au moins une partie des points retirés. Trouvez ici les principales méthodes de récupération de points.

La récupération automatique

Cette option permet au conducteur de regagner automatiquement les points retirés de son permis s’il ne commet aucune infraction pendant un délai déterminé. Cependant, ce délai de récupération des points sur le permis dépend entièrement de la gravité de l’infraction qui a occasionné le retrait des points du permis moto. Dans la pratique, quatre délais de récupération sont retenus :
– Récupération de 6 mois pour les infractions minimes comme le chevauchement d’une ligne continue
– Récupération de 2 ans pour les sanctions de 2ème et de 3ème classe comme l’excès de vitesse et l’absence de miroir rétroviseur
– Récupération totale au bout de 3 ans à la suite d’une contravention de classe 4 et 5 à l’exemple du non-respect du sens interdit et du défaut d’assurance
– Profiter d’une reconstitution partielle après 10 ans
Après ces délais et suivant le type d’infraction, les points retirés sont automatiquement reconduits sur le permis moto.

La participation à un stage de récupération

C’est la méthode la plus rapide pour récupérer les points retirés du permis de conduire du motard. En effet, le fait de suivre un stage de récupération de points permet de récupérer immédiatement 4 points après 2 jours consécutifs de stage. Au terme du stage, une attestation est remise à chaque participant. Chaque motard et automobiliste peut suivre un stage de récupération tous les ans suivant sa seule initiative. Dans ce cas, on l’appelle stage volontaire de récupération de points.

Le retrait du permis moto

Si lors d’un contrôle routier, le motard a présenté un taux d’alcool supérieur ou égal à 0,8 g/l de sang, son permis va lui être retiré. Ce type d’infraction est considéré comme grave et le motard peut subir, en plus du retrait de son permis, une suspension judiciaire. Pour en savoir plus sur ces sanctions et les façons de récupérer son permis et ses points, vous pouvez aller sur StagesPointspermis.fr. Enfin, n’oubliez pas que conduire au volant est dangereux non seulement pour le conducteur, mais pour les autres usagers de la route.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *