Quel permis pour quelle moto ?

Envie d’acheter une moto ? Avant de faire un achat coup de cœur, il faut bien vous renseigner sur les caractéristiques de votre machine, mais également sur le type de licence requis pour pouvoir la conduire. Et il faut savoir que la législation actuelle est très stricte sur ce point. Pour vous aider, nous décryptons pour vous les différents permis qui vous permettent de rouler sans soucis avec votre belle monture.

Permis A1, A2 ou A ?

Le permis A est spécifique aux deux-roues, on l’appelle aussi permis moto. Avec ce passeport, vous pouvez conduire toutes les motos, et quelle que soit leur puissance. En revanche, il vous faut avoir 24 ans minimum. Pour vous aider à réussir votre épreuve théorique et à mettre toutes les chances de votre côté, entraînez-vous avec des tests, comme ceux que propose le Code Rousseau. À noter toutefois qui si vous n’êtes titulaire d’aucun permis moto, vous ne pouvez pas accéder directement au permis A, et ce, quel que soit votre âge. En effet, depuis juin 2016, tout candidat au permis moto, doit tout d’abord passer par le permis A2. Ce dernier est accessible dès 18 ans, et permet de rouler avec des motos d’une puissance de 35kW maximum. Et vous devriez vous y habituer pendant 2 ans minimum, pour pouvoir passer au permis A, et donc accéder à un deux-roues plus puissant, si bien sûr, vous avez l’âge requis. Il vous suffit, après ces 2 années en 35kW, de passer une formation de 7 heures pour accéder à la catégorie A.
Pour les plus jeunes qui n’ont pas encore 18 ans, mais qui meurent d’envie d’avoir une moto, le permis A1 est accessible dès 16 ans. Mais attention, avec ce type de licence, vous ne pouvez conduire que des motocyclettes légères. Et sont classifiés dans cette catégorie, les deux-roues de 125 cm³ maximum, et d’une puissance maximale de 11 kW.

Conduire un deux-roues sans permis moto : quelles sanctions ?

En conduisant une moto, sans être titulaire d’un permis moto, vous risquez des sanctions sévères, dont 1 an d’emprisonnement, et 15 000 euros d’amende. À cela peut s’ajouter des peines complémentaires telles que la confiscation de la moto, l’interdiction de conduire pendant 5 ans, etc. Et à savoir, qu’en cas de sinistre, votre assureur ne prend pas en charge votre machine si vous ne disposez pas d’une licence appropriée.
Est-ce que cela signifie qu’il n’est pas possible de conduire un deux-roues sans permis moto ? Non, il existe des cyclomoteurs de 50 cm³ et dont la vitesse est bridée à 45km/h. Ceux-ci ne requièrent aucun permis. En revanche, la moto, même sans permis, doit être assurée. Et pour les titulaires du permis auto (B), ils peuvent rouler avec une moto d’une puissance ne dépassant pas 15kW. Deux ans après l’obtention de votre permis B, il vous suffit de suivre une formation de 7 heures en centre agréé afin d’accéder aux deux-roues appartenant à la catégorie A1 du permis.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *