Quelques points à connaitre avant d’acheter un vélo en occasion

Pour avoir un bon vélo à petit prix, la seule solution est l’achat de vélo d’occasion. Cependant, avant de s’y lancer, il est nécessaire de comprendre quelques points et de faire des contrôles et des vérifications sur le véhicule. Autrement, on peut tomber sur un vélo délabré ou qui n’est pas à notre gout.

Les premières questions à se poser

La première démarche pour acheter un vélo d’occasion, c’est d’en chercher sur les sites d’annonce ou les magasines. Une fois que vous en aurez détecté un à votre convenance, il vous faudra contacter le vendeur. Il ne suffit pas de prendre contact avec lui pour finaliser l’achat, toutefois. Il faut toujours voir le véhicule en réel, discuter avec le vendeur, et négocier le prix. Concernant ce dernier, le prix est défini selon le type, le modèle et la gamme du vélo. Il faut donc, se référer sur ces points en faisant des comparaisons sur toutes sortes de sites en ligne pour connaitre le prix du neuf et sa dévaluation au fil du temps. Cela vous permettra d’avoir une bonne base pour négocier et connaitre quelle marge bénéficiaire le vendeur compte s’appropriée. Une fois que vous aurez connaissance du prix, lisez attentivement les propriétés générales du véhicule. Comparez ce qui a été dit dans l’annonce durant votre constat de visu. Une fois sur les lieux, veillez à bien vérifier l’état général du vélo en le regardant de loin et de près. Si ce dernier est sale, il y a des chances que l’entretien n’ait pas été la priorité du propriétaire. Il est donc, possible que le vélo soit en mauvais état général. Dès lors que vous aurez fait une observation complète, montez dessus et faites un essai en faisant quelques tours. Si c’est un vélo tout terrain ou tout chemin, vous devrez même rouler sur des terrains accidentés pour voir le niveau de rigidité des amortisseurs, la qualité des chaines et si la vitesse fonctionne parfaitement.

D’autres éléments importants à voir

Une fois l’essai fait, vérifiez la qualité et l’état du cadre. Détectez les éventuelles traces de couverture de défaillance avec de nouvelles peintures ou l’utilisation de vernis. Contrôlez également que le cadre n’ait pas été victime de casse ou de fissure, cachée par la peinture. Sur de l’acier, cela n’est pas un problème, mais sur du carbone ou de l’alu, vous aurez des soucis étant donné que la fissure peut s’élargir rapidement. Vous devez également faire la vérification de la qualité de la selle ainsi que de sa tige. Cette dernière doit être bien fixe, sans jeu, et ajustable. Il sera aussi important d’avoir une qualité de cintre sans faille, ainsi qu’une douille de direction bien serrée et sans défaut. Une fois ces étapes faites, regardez les roues. Si les roues sont à boyau, il est important que ces dernières soient encore de qualité et sans défaut d’usure. Autrement, elles seront dangereuses sur route ou bien, vous devez les changer rapidement après l’achat. Et enfin, regardez également comment est la transmission. Vous ne devrez pas entendre de cliquetis ou de bruits gênants en changeant de vitesse. Cela doit aussi se faire très facilement. Si tous ces points sont OK, vous pourrez commencer le négoce de prix.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *